Bienvenue sur la page du blog.

Retrouvez ici les dernières informations ainsi que des articles en lien avec les sujets qui nous passionnent.

Asclepios I announcement

Après avoir cherché durant l’été un partenaire pour accueillir la mission Asclepios I, nous sommes heureux de vous annoncer qu’elle se déroulera au sein des infrastructures du nouveau partenaire du projet, la Nagra au Grimsel Test Site (GTS).

La Nagra (Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs) est le centre de compétence pour l’évacuation des déchets radioactifs en Suisse. Elle a pour mandat de trouver des solutions qui garantissent la sécurité à long terme de l’homme et de l’environnement. Le site d’essai de Grimsel, qui appartient à la Nagra, a inspiré le thème « exploration » d’Asclepios I par son caractère particulier.

Ainsi, le Grimsel Test Site offrira un terrain de jeu exceptionnel pour simuler l’environnement lunaire et mener des expériences avec le réalisme et les équipements nécessaires, tout en assurant le confort et la sécurité de l’équipage Genesis. Le site étant composé de tunnels enfouis sous des montagnes servant de laboratoire géologique, il a été décidé de construire la mission autour de ces “cavernes lunaires”.

Pour vous faire une idée plus précise du lieu, vous pouvez regarder la vidéo de notre première visite sur place. Vous pouvez également en apprendre plus sur le GTS et la mission sur la page dédiée à Asclepios I.

Source: Comet Photoshopping GmbH, Dieter Enz.
Hackathon 2020

Entre le 24 et le 26 juillet, nous avons organisé notre premier Hackathon. Il était centré sur le thème « Explorer la lune et vivre dans une base lunaire ». Ce fut une expérience enrichissante pour nous, car nous avons pu accompagner des étudiants dans leur recherche de solutions innovantes aux problèmes rencontrés par la communauté spatiale mondiale. Nous avons apporté notre soutien pendant toute la durée de l’événement et, en retour, ils nous ont proposé leurs solutions. 

En tout, 80 étudiants constitués en équipes de 5 ont constitué un projet axé soit sur la conception de Rover, soit sur des solutions pour lutter contre la poussière spatiale, soit sur l’amélioration de la vie des astronautes ou sur la gestion de matériaux dangereux. Finalement, nous avons choisi trois projets auxquels nous allons offrir notre soutien, il s’agit du projet DRAC01, du projet LEXICON et du projet MAS. Ils consistent en : 

  1. L’utilisation de champs électromagnétiques et électriques pour nettoyer les combinaisons spatiales des poussières de lune envahissantes et toxiques ;
  2. Une chambre pressurisée qui pourrait être installée autour d’une foreuse, afin de collecter facilement le régolithe lunaire, les produits gazeux et les échantillons minéraux ;
  3. Un ensemble de sismomètres pour empêcher les tremblements de terre lunaires de mettre en danger les astronautes pendant leur séjour sur notre satellite.

Nous tenons à remercier tous ceux qui ont posé leur candidature et ceux qui ont participé. Nous avons enregistré la présentation de chaque projet et ils peuvent être trouvés dans notre playlist Youtube.

Recrutement d'astronautes analogues

Le 15 juin, le recrutement des astronautes analogues pour la mission Asclépios II a débuté. Nous recherchons des étudiants dans le monde entier pour habiter dans notre base « spatiale » pour notre deuxième mission. Cette mission se concentrera sur la durabilité de la base et de la mission  à la fois pour des raisons écologiques et pour l’habitation à long terme. 

Si vous souhaitez en savoir plus sur la procédure, vous pouvez consulter la page dédiée sur notre site web. Il suffit d’un CV et d’une lettre de motivation pour postuler. La phase de recrutement ouverte se termine le 7 juillet à minuit (heure suisse).

Report de la mission

 

3,2,1,… Attendez je détecte une anomalie. Annulez la séquence de lancement.

Suite a la pandémie de COVID-19, l’EPFL a choisi de prendre des mesures sanitaires visant à ralentir la propagation du virus. L’école a donc imposé la fermeture du campus lausannois aux invités où devait avoir lieu l’entraînement de nos astronautes. Le décollage de la mission Asclepios pour avril a donc été déclaré NO-GO par les responsables du projet.

Mais une fusée a bien plus d’inertie que ça, on ne l’arrête pas sur un claquement de doigts. Au mieux, on la dévie. La mission aura donc lieu à une date ultérieure parmi les trois dates de secours prévue en cas d’incident de tir. Loin d’être un échec en demi teinte, le report de la mission à l’année scolaire 2020/2021 va être exploité afin d’assurer un réalisme plus poussé.

Dress Rehearsal

Du 28 février au 1 mars, nos astronautes ont participé à la dress rehearsal de la mission d’avril. Les managers Asclepios ont joué le rôle du MCC et ont suivi les procédures misent en place pour la mission. Les activités de cet évènement incluaient des workshop donnés par les astronautes afin de partager des skills personnels entre eux ainsi que l’assemblage de l’antenne du radio-telescope de notre expérience radio-astro.

Critical Design Review (CDR)

 

 

Les managers du projet Asclepios ont défendu la planification de la mission devant les laboratoires de l’EPFL. Cette session publique avait pour but de présenter le projet et d’obtenir un retour de professionels afin de bénéficier de leurs conseils.

Workshop en conditions extrêmes à Crans-Montana


Les astronautes d’Asclepios ainsi que les managers du projet viennent de suivre un workshop en condition extrêmes dans la station de ski Suisse de Crans-Montana. Le workshop était mené par l’explorateur polaire français Alban Michon et a eu lieu entre le 13 et le 16 février. Les activités incluaient la construction et la vie dans un camp de tentes, la plongée sous la glace du lac de la Moubra de jour et de nuit ainsi que des exercices de team building. Cela a été rendu possible par le partenariat conclue avec la promotion économique des communes de Crans-Montana.